Info cohabitation

L’entreprenariat au féminin avec Céline Amaury, Fondatrice de Xenia

Le lundi 8 mars 2021 est l’occasion, comme chaque année depuis 1977, de souligner les inégalités encore trop grandes entre les femmes et les hommes. Tous les pans de la société sont concernés et notamment la sphère du travail, où les femmes gagnent en moyenne 25% de moins que les hommes. L’entreprenariat n’est pas épargné : seul 30% des créateurs d’entreprises sont des femmes depuis les années 2000. Parmi ces dernières se trouvent Céline Amaury, fondatrice de la start-up Xenia, solution de cohabitation intergénérationnelle.

 

L’entreprenariat féminin encore minoritaire

Depuis le tournant des années 2000, c’est le même constat : seulement 30% des entreprises sont créées par des femmes. Le nombre d’entreprises augmente chaque année, mais les femmes demeurent minoritaires. Les raisons invoquées sont les mêmes que pour le monde politique ou privé : les stéréotypes, l’auto-censure, en somme le sexisme ordinaire.

 

Dans le monde de l’entreprenariat, cela se traduit par exemple par une difficulté d’accès au financement. Ainsi, selon le collectif Sista qui œuvre pour l’égalité de financement entre femmes et hommes, les entreprises dirigées par des femmes n'ont récupéré que 2,6 % des fonds du capital-investissement au cours des cinq dernières années. La surreprésentation masculine parmi les décisionnaires influe sur la manière dont les fonds sont attribués.

 

Un autre indicateur expliquant ces écarts importants est l’auto-censure. Ainsi, en France, seules 8% de femmes sont à la tête d’une structure comptant 6 salariés ou plus (selon l’étude « Femmes et business en Europe », co-réalisée en 2019 par la Caisse d'Epargne et le Credoc). L’intention d’embauche faible à cinq ans (16%) souligne leur volonté de maintenir des petits effectifs. A l’inverse, plus une entreprise possède d’employés, moins elle est susceptible d’être dirigée par une femme. A cela s’ajoute que les femmes sont très peu soutenues par des réseaux professionnels, notamment du fait d’un manque d’accès aux informations.

 

Pourtant, les entreprises dirigées par des femmes ont tendance à mieux prospérer. Ainsi, l'Index Women Equity constate depuis dix ans les bonnes performances financières des petites et moyennes entreprises dirigées par des femmes. Les PME et ETI qui disposent de femmes à leur tête ont noté une croissance de leur chiffre d'affaires de 5,5 % en 2019, contre 4,8 % pour les entreprises dirigées par des hommes.

 

 

Céline Amaury, fondatrice de Xenia : l’entreprenariat au service de la solidarité intergénérationnelle

Alors que les seniors doivent souvent composer avec un budget restreint et souffrent parfois de solitude, et que les étudiants sont nombreux à rencontrer des difficultés financières, Céline Amaury a eu l’idée de fonder Xenia (xenia-cohabitation.com) au printemps 2020. Basée sur le principe de la cohabitation intergénérationnelle solidaire, Xenia propose aux jeunes de trouver un logement à loyer modéré en échange de quelques services rendus à leur hôte senior pour faciliter son quotidien.  

Après avoir occupé pendant 5 ans un poste de Directrice administrative et financière, Céline Amaury est devenue DAF du Groupe Prunay début 2020. En parallèle, elle lance en mai 2020 son projet de cohabitation solidaire, Xenia. En pleine période de confinement où le logement devient d’autant plus essentiel, son initiative permet de lutter autant contre la difficulté des étudiants à trouver un domicile que contre l’isolement des personnes âgées, catégories sociales les plus durement touchées.

« L’entreprenariat est une aventure formidable qui n’a pas une exclusivité masculine ! En 2021 nous ne devrions plus avoir besoin de réclamer notre légitimité. Mesdames, lancez-vous, osez ! » Céline Amaury, fondatrice de Xenia

×